La formule du PageRank de Google

Google a toujours privilégié la pertinence et beaucoup de résultats dans ses pages de recherche. Non exclusivement ses algorithmes pénalisent les sites n’apportant aucune valeur ajoutée, mais ils améliorent qui plus est le positionnement de ceux jugés efficaces. Le Page Rank, à l’image de Panda, Penguin ou Hummingbird, fait partie de ces algorithmes de pertinence permettant de générer du trafic organique. Son fonctionnement fonctionne avec le principe de la notation qui est lui-même basé sur l’estimation des avis d’internautes. Le raisonnement de Google est classique : un internaute disposant dégoté une solution à sa recherche sur un site d’actualité web sera plus enclin à insérer un lien pointant vers ledit site d’actualité. Il utilisera un blog, un réseau social ou un forum pour le partager : plus un site d’actualité web reçoit de backlinks, plus il est considéré comme pertinent par les internautes.

Formule du Pagerank de Google

Le Page Rank mesure donc le nombre de liens pointant vers un site d’actualité web pour juger de sa pertinence. Sa valeur est déterminée par la quantité de backlinks provenant de diverses pages, ou encore du Page Rank de chacune d’entre elles. On peut toutefois noter que Google ne prend en compte qu’un lien par page quand bien même celle-ci possède beaucoup de backlinks. Un lien provenant d’une page à faible Page Rank n’aura de la même manière que peu d’impact. S’il est en revanche émis depuis une page au Page Rank élevé, le site d’actualité cible gagne en pertinence. C’est le principe des sites d’autorité. En résumé, le Page Rank est donc un vote sous forme de lien en provenance de sites tiers à destination d’un site d’actualité cible.

Utiliser le PageRank en SEO

Le Page Rank circule d’une page à l’autre d’un site d’actualité à travers les liens internes. Il est donc que diverses pages d’un même site d’actualité apparaissent dans les résultats de recherche pour une demande spécifique. Le référenceur peut donc être tenté de répartir le Page Rank sur les pages de celui-ci pour influencer son positionnement. S’il s’agit d’une approche intéressante et faisable, d’autres méthodes peuvent cependant être mises en place. Par ailleurs, la logique voudrait que les liens entrants ramènent du Page Rank et que ceux sortants en fassent perdre. Loin de s’avérer être fausse, cette affirmation nécessite la prise en compte de beaucoup de éléments complémentaires pour visualiser de quoi il en retourne. L’évaluation de pertinence d’un site d’actualité repose en premier lieu sur le Page Rank. Si tous les sites refusent d’intégrer des liens pointant vers un autre, Google ne pourrait afficher beaucoup de résultats efficaces dans ses pages de recherche. Il a donc mis en place un dispositif récompensant les pages contenant des liens externes. D’autre part, les sites ont qui plus est compris que le positionnement reposait en partie sur un système donnant-donnant : ils ne peuvent obtenir des liens s’ils n’en posent pas eux-mêmes. Pour ne pas être pénalisés et favoriser le linking, ils doivent donc au moins « rendre » chaque lien obtenu. Il s’avère au final que le linking contribue d’une part à favoriser le positionnement de la page ciblée, ou encore celui de la page de départ du lien.

L’importance du Page Rank dans le SEO

Le Page Rank influence considérablement le positionnement dans les pages de résultats de recherche. Il peut qui plus est simplifier le crawl et donc l’indexation de l’ensemble du site d’actualité. Un Page Rank élevé augmente en effet le volume de pages pris en compte par les moteurs de recherche dans les niveaux hiérarchiques. Si l’arborescence d’un site d’actualité est par exemple profonde, le niveau du Page Rank peut être déterminant pour que les bots aillent le plus en dehors. Les pages dynamiques – multiples et hiérarchisées – sont spécialement concernées. Toutefois, il est d’améliorer la prise en compte des pages par Google à travers leur association à un plan de site d’actualité en XML conforme aux normes du moteur de recherche. Un Page Rank élevé augmente qui plus est le taux de Page Rank circulant dans un site d’actualité web. Ce second est cependant mieux positionné si les liens entrants proviennent de sites d’autorité. Comme on a pu le visualiser supra, Google privilégie en effet les sites de confiance et les contenus qu’ils partagent dans ses résultats de recherche. Certaines stratégies de positionnement dites de black Hat se résument cependant uniquement en un Link building musclé, et ce, sans tenir compte de des liens. Google pénalise ce genre de phénomènes et, au-delà de la perte de positionnement dans les pages de résultats de recherche, il peut conduire à une désindexation pure et classique. Pour qu’il soit pris en compte dans le calcul du Page Rank, le lien entrant ou sortant doit être naturel.

La formule du Page Rank utilisée par Google a vu le jour en 1998.

Elle se trouve être restée la même jusqu’à à présent sachant que Matt Cutts l’avait confirmé et que certains responsables chez Google ont fait de même. Il est dans tous les cas majeur que le référenceur comprenne son principe pour l’utiliser de manière pratique. Le Page Rank d’une page est donc calculé à partir de la formule : PR = (1-d) + d (PR[T1]/C[T1] + d(PR[T2]/C[T2] +….+ PR[Tn]/C[Tn])

  • PR (Tn) désigne le Page Rank de la page Tn sachant que les pages T allant de 1 à n ont un lien pointant vers une même page
  • C (Tn) est le nombre de liens sortants de la page Tn
  • D est le coefficient d’amortissement égal à 0,85
  • (1 – d) un paramètre influençant la convergence

Étant donné par ailleurs que l’échelle du Page Rank est logarithmique, la valeur d’un niveau est 10 fois plus importante que celle du niveau qui le précède. Cette formule a au final permis d’établir la règle selon laquelle le Page Rank d’un site d’actualité se dégrade si celui-ci n’est pas régulièrement mis à jour. Son positionnement dans les pages de résultats de recherche chute donc s’il n’évolue pas. Elle a qui plus est permis de visualiser que les backlinks provenant de pages à faible Page Rank n’avaient qu’un faible impact sur le positionnement. En résumé, il faut savoir qu’avoir des backlinks est indispensable et que seuls les liens émis par des sites d’autorité influent sur le positionnement d’une page.

Une réflexion au sujet de « La formule du PageRank de Google »

  1. Bonjour sympa l’article , le netlinking et google lol
    la ce qui marche a fond c’est léchange d’article j’en écris un avec 300 mots un mots cles genre seo paris sur le mots clés seo paris je fait un lien vers l’autre site sa marche super bien,

Laisser un commentaire